OLAM OK OPRAG

Libreville, le 24 mai 2017– Le quartier Alénakiri-Sissitock village dans la Commune d’Owendo, aurait été vendu par l’Office des Ports et Rads du Gabon (OPRAG), au détriment d’OLAM Gabon.

 

Contacté par certains habitants de Sissitock, Gabonedito et trois autres médias se sont rendu à la Direction d’Olam Gabon pour avoir de plus amples informations, comme l’exige la déontologie de la profession. Après un rendez-vous avorté, Olam Gabon a simplement fermée ses oreilles à une éventuelle entrevue avec la Presse.

https://www.google.fr/maps/place/port+owendo/@0.2984058,9.496745,3038m/data=!3m1!1e3!4m5!3m4!1s0x107f4079d7a7dcdd:0x4131095678a94057!8m2!3d0.291475!4d9.505257

 

 

Nos intrépides investigateurs ne lacheront pas la « grappe » pour autant, car il s’agit d’un problème à caractère social et plusieurs « grosses légumes » de la place seraient impliquées dans cette vente. Ils s’apprètent donc, dans les toutes prochaines heures, à relancer les acteurs nommés ci-dessus pour que la vérité triomphe sur le mensonge, la justice sur l’injustice et que les populations d’Alenakiri-Sissitock, sachent enfin, pourquoi devraient-elles abandonner leur village.
Affaire à suivre.

VN:F [1.9.16_1159]
Evaluez cet article
Rating: 0.0/6 (0 votes cast)