"Je ne participerai pas à ce bal de vampires!"

« Je ne participerai pas à ce bal de vampires! »

Libreville, 10 avril 2017. Invité sur la radio France internationale, Jean PING dit ne pas baisser les bras et ne participera pas au dialogue politique organisé par le Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA.

Le dialogue politique d’Ali BONGO ONDIMBA, ne plait pas du tout au principale opposant de ce dernier, Jean PING. En effet, après sa sortie médiatique sur les ondes de Rfi, le candidat malheureux de l’élection présidentielle d’août 2016, interrogé sur l’opportunité qu’il a manqué en ne participant pas au dialogue, Jean PING déclare : « Le problème est qu’une bande de copains, certains diraient de coquins, veulent que nous venions apporter notre caution. Voyez-vous, le voleur qui vient chez vous et qui prend tout, et qui dit « venez, je vais vous laisser un strapontin » ou « venez reconnaître que c’est moi le chef » alors vous avez perdu les élections, et que vous n’êtes pas habilité à organiser ce que vous voulez organiser. C’est très simple ».

Le rapport de force est désormais engagé

Il semble maintenant évident que le divorce est désormais consommé entres Jean PING et Ali BONGO ONDIMBA. Si l’un a « ouvert les portes » en organisant un dialogue politique inclusif et sans tabou, invitant ainsi toutes les organisations de la Société Civile gabonaise à cette grande messe qui marquera l’histoire du Gabon, l’autre par contre campe sur ses positions et ne reconnait pas le pouvoir en place qu’il dit être « illégitime » car, c’est lui que le peuple avait élu lors des joutes présidentielles passées.
« Je ne donnerai pas ma caution à une mascarade, au bal des vampires. Pendant un mois, ils vont être dans les hôtels pour danser, pour chanter, sabler le champagne, pour prendre les décisions qui sont déjà connues d’avance. » a-t-il signifié à la journaliste, Carine FRENK de Rfi.

VN:F [1.9.16_1159]
Evaluez cet article
Rating: 0.0/6 (0 votes cast)