WP_20160810_009

Les leaders syndicaux en atelier…

Libreville, le 10 août 2016. Cette première rencontre BtoB syndicale est le début d’une série de réunions, de formations et d’évaluations semblables, afin de mettre les travailleurs du Gabon, au sommet de l’art du syndicalisme.

 

Le conférencier, M. Jacques Darel NNO EDOU, Auditeur Qualifié Certifié IRCA, qui a animé ce premier atelier qui donnera aux leaders syndicaux, les prémices du « comment aborder les objectifs », en tenant compte de la norme sur la qualité, ISO9001. Il était pour ce faire, assisté de M. Philippe DJOULA, Secrétaire Général de l’USYTZPOG (Union des Syndicats et des Travailleurs des Zones Portuaires du Gabon)

 

La norme ISO9001, pour une qualité objective des syndicalistes.

WP_20160810_012

« Le service de qualité dans un syndicat est sa qualité de satisfaire ses membres. »

Selon le conférencier Jacques Darel NNO EDOU, la norme ISO ne changerait pas les choses, si le management et l’organisation « ne suivent pas ». Régler les problèmes de qualité suppose : agir sur l’organisation du travail et sur les rôles et responsabilités des différentes structures syndicales.

Écrire ce qu’on va faire, écrire ce qu’on a fait, faire ce qu’on a écrit et enregistré ce qu’on a fait. Planifier, faire, corriger et agir, voici le schéma de la pyramide sur la qualité ISO9001, pour une structure syndicale efficace:

WP_20160810_002Politique de l’organisme -> manuel qualité -> procédures -> mode opératoire et instructions du travail -> enregistrement de ce qui a été fait.

 

 

WP_20160810_016

M. Philippe DJOULA, lors de son interview, à la fin de l’atelier sur la qualité.

M. Philippe DJOULA:  » Aujourd’hui, on a commencé avec la sensibilisation sur la qualité. Demain, nous verrons comment nous pourrions mettre les services qualité dans les différentes structures syndicales. » Lançant cependant ce message aux leaders:  » On ne vous demande pas d’aller faire la guerre à vos employeurs, mais que vous puissiez apporter votre contribution au sein de vos entreprises respectives. »

 

WP_20160810_002
Les 8 principes de la démarche qualité
– L’approche système;
– L’approche processus;
– L’orientation client;
– Le leadership;
– L’implication du personnel;
– L’approche factuelle pour la prise des décisions;
– L’amélioration continue qui consiste à noter ce qui n’a pas marché afin de l’améliorer.
– Les relations mutuellement bénéfiques avec les fournisseurs.

 

 

WP_20160810_010

Le Conférencier M. Jacques Darel NNO EDOU, lors de son exposé.

M. Jacques Darel NNO EDOU:  » (…) Il faut emmener les autres à s’impliquer davantage, pour qu’il y ait plus de solidarité (…) Ce qui mine toutes nos organisations, c’est la rumeur. Elle est un véritable poison qui détruit la société gabonaise. » Ce constat, fait par l’Auditeur a tout son sens, dès lors qu’il est un phénomène remarquable aujourd’hui dans les administrations et autres entreprises gabonaises : l’ethnicité.

 

« On apprend au contact des autres. Dix têtes, valent mieux qu’une. »

 

WP_20160810_017

« Demain, nous verrons comment nous pourrions mettre les services qualité dans les différentes structures syndicales. »

Le respect des procédures et de l’organigramme du travail est très important, dans un syndicat. M. Philippe DJOULA: « (…) le plan social n’est pas seulement de payer les gens et les envoyés au chômage, le plan social c’est aussi la refondation. Aujourd’hui, certaines entreprises adoptent une posture assez curieuse, vis-à-vis de ses employés, par des licenciements abusifs et des désignations individuelles des départs à la retraite (…) notre objectif est d’avoir le maximum de monde pour être vraiment une centrale syndicale représentative sur le terrain. Si, à la base nous sommes unis et bien formés, notre Centrale Syndicale pourra être une force de propositions en face des politiques. »
Le service de qualité dans un syndicat est sa qualité de satisfaire ses membres. Le système interdépendant qui consiste a ce que les syndicalistes puissent être dépendants des uns des autres, comme une chaine reliée par ses maillons, est plus que primordiale. C’est pourquoi, il a été conseillé aux leaders présent à cet atelier de Penser adhérent et de respirer adhérent, car, un adhérent de plus n’est pas un adhérent de trop.
Ces rencontres BtoB avec les leaders syndicaux, ont été ouvertes ce jour, mais seront suspendues pour cause d’élection présidentielle du 27 août prochain.

VN:F [1.9.16_1159]
Evaluez cet article
Rating: 0.0/6 (0 votes cast)