WP_20160728_012

Libreville, le 28 juillet 2016. La jeunesse gabonaise membres de l’association  » La Main », se sont retrouvés au carrefour B2, dans le troisième arrondissement de Libreville, pour une réunion de travail pour le début de leurs actions à travers la capitale.
Association citoyenne et patriotique, qui a en son sein, des jeunes de tous bords ethnique, religieux ou politique, qui s’est donné pour objectif d’emmener les jeunes gabonais à se prendre en charge, dont le Président est M. Lloyd LABOUBA. Il s’est agit de présenter aux leaders des cellules, la vision de l’association. D’emmener les jeunes à être autonomes et les conscientiser à dire Non à toutes formes de Violence.
La Main n’est pas une milice, mais une sentinelle qui veille sur la cité.

WP_20160728_006

« nous n’en voulons plus, de tous ces gens qui paient les jeunes pour aller casser dans la rue. Cette époque est révolue. »

« Ni une association à caractère politique, ni un mouvement de rassemblement pour les meetings. Nous recherchons des jeunes talents issus des Bureaux et cellules (24) de l’association qui seront implantées à travers la ville. Lorsqu’ils seront répertoriés (1488 jeunes, hommes et femmes), l’association les aidera à trouver les mécanismes à pouvoir s’insérer dans la vie active. Nous avons un rôle important, celui de veiller sur la ville, car en cette période électorale, il y a trop de débordements. »

 

 

WP_20160728_007

Llyod LABOUBA serait déterminé, à faire parler la force de proposition des jeunes talents issus des milieux défavorisés, auprès des gouvernants.

Ajoutant par ailleurs que La Main ne rentrera pas dans le jeu des politiques. Ni dans la violence, ni dans l’insurrection. « on ne nous achètera pas. Et on n’écoutera pas ceux qui viendront dans nos quartiers pour nous recruter à coups de billets de banque, afin de nous mettre dans la rue. Ce temps là est révolu, nous n’en voulons plus. » Emmener les gabonais a devenir des biznessmans qui créent de la richesse dans leur environnement. Tel est l’un des objectifs de La Main.
Charmand LEKOGO , Porte-parole et Chargé des Relations Extérieures.

WP_20160728_016

« nous avons un Comité de veille pour assurer la sécurité de nos frères et sœurs dans les quartiers. »

« (…) nous sommes entrain de travailler avec les présidents de cellules et faire des installations de cellules et bureaux. Nous voulons encadrer les jeunes en manques de repères véritables, pour les conscientiser a se prendre en charge en ayant qui, un petit commerce ou une activité génératrice de revenus (…) nous avons un Comité de veille pour assurer la sécurité de nos frères et sœurs dans les quartiers. » A-t-il déclaré dans son interview.

Une vue de quelques membres présent de "La Main"...

Une vue de quelques membres présent de « La Main »…

WP_20160728_009
Dans un futur proche, La Main sera bientôt présente à travers les provinces du Gabon. En créant des micro-projets qui sont essentiellement occupés par les expatriés, certains de ces jeunes compatriotes deviendront autonomes. Cette période sensible est l’occasion pour cette association de monter au créneau, afin de dire aux politiques qu’ils y a des jeunes qui sont pétris de talents et que « là où les anciens ont échoués, les jeunes pourront réussir. » Dixit M. Llyod LABOUBA.

VN:F [1.9.16_1159]
Evaluez cet article
Rating: 0.0/6 (0 votes cast)