*** Local Caption *** Vue partielle des l'inondations à Libreville

La société actuelle est minée par l’égocentrisme à tous les niveaux. De l’égocentrisme naît la corruption, ce qui fait que le système actuel soit corrompu. Cela, entraine les bouleversements, les malversations, le découragement totale de la population qui ont donnés naissance au slogan : On va encore faire comment ?
Ce slogan indique que nous n’avons aucun choix, dépourvus de structures susceptibles de nous appuyer, de nous encourager, de nous soutenir. On va encore faire comment, puisqu’on vit dans la misère, qu’on n’est pas né dans la bonne famille, que malgré toute notre volonté, il n’y a aucune ouverture, aucune possibilité, voici ce que ce slogan transmet. il mine complètement la société actuelle.

Dans un pays qui a le potentiel requis pour offrir à ses populations, à ses institutions, des assises solides, des perspectives et des réalisations, on est en droit de se demander si un jour cette émergence tant prônée va « atteindre », respecter ses « promesses ».
Il faut absolument que les gens arrêtent de sombrer dans le fatalisme, il faut que cesse les différenciations tribales, et surtout que la gestion ethnique des instruments du gouvernement cesse. Il faut que les bonnes personnes soient mises au bon endroit, des personnes compétentes, des personnes qui ont à cœur l’intérêt supérieur de la Nation et non des gens qui caressent leurs ambitions personnelles, et n’ont pour seul mérite le fait d’avoir milité pour les personnes qui sont au sommet de la République. Le Gabon a besoin des visionnaires.


Aux sortir des dernières élections locales ,Il appartient aux élus de tenir toutes leurs promesses ,afin de sortir la société de la précarité dans laquelle elle se trouve. Les économistes, les entrepreneurs et les institutions publiques doivent mobiliser leurs compétences pour garantir l’autosuffisance alimentaire, un système agricole, un système éducatif, un système de santé qui sauront pallier à toutes les défaillances du système.
On va encore faire comment ? On va le faire, on va y arriver, on va mobiliser nos acquis, nos savoirs, nos ambitions et les mettre au service des collectivités, au service du Gabon.

VN:F [1.9.16_1159]
Evaluez cet article
Rating: 0.0/6 (0 votes cast)